Plantes sympas et fleurs du mal n°658

Plantes sympas et fleurs du mal n°658

On les aime pour leurs vertus médicinales mais, parfois, certaines plantes sont toxiques. D'autres fois, on peut les confondre avec une voisine délicieuse et absorber une « fleur du mal ». S'il convient d'être prudent, les empoisonnements demeurent rares. Le parcours pour faire inscrire une plante à la pharmacopée est chargé de s'en assurer, tout comme celui qui transforme une molécule végétale en médicament.

En savoir plus

À lire également

L'Art des Jardins n°46 été 2020

L'Art des Jardins n°46 été 2020 10 juil 20

Actes du colloque "Jardin & littérature"

Actes du colloque "Jardin & littérature" 10 juil 20