Jardins pour tous, jardins pour soi L'emprise humaine sur la nature au XIXe siècle

Jardins pour tous, jardins pour soi L'emprise humaine sur la nature au XIXe siècle

Jardins pour tous, jardins pour soi
L'emprise humaine sur la nature au XIXe siècle

Accrochage de dessins d'architecture et de photographies - Salle 41
Jusqu'à septembre 2020.

L'art des jardins et des parcs publics se développe à Paris sous le Second Empire grâce à l'impulsion du baron Haussmann et de ses talentueux collaborateurs, l'ingénieur Alphand et le jardinier Barillet-Deschamps. Après le traumatisme des destructions de la Commune et pendant la IIIe République, les architectes élargissent leurs réflexions à la notion de paysage urbain. Bien que constituée de "poumons verts", la capitale reste très polluée à la fin du siècle : les plus aisés la quittent pour profiter de leurs terres, souvent situées en bordure d'eau ou de bois.

En savoir plus

 

À lire également

Jardin en Manière noire

Jardin en Manière noire 09 sept 20