Accueil > Recherche > Fiche jardin

PARC DU DOMAINE DE VIZILLE (100 ha)

Imprimer la fiche

 
Jardin Remarquable

Contact

Propriétaire(s) : Conseil général de l'Isère (Jardin Public)

Téléphone : 04.76.68.07.35

Fax : 04.76.68.08.53

Site web : http://www.domaine-vizille.fr

Mail : sce.dvi@cg38.fr

Adresse : Place du Château

Code postal : 38220

Ville : VIZILLE

Département : Isère

Localiser : PARC DU DOMAINE DE VIZILLE

 

 

Descriptif

Aux portes de Grenoble et du Massif de l'Oisans, sur la très célèbre route Napoléon, le Domaine départemental de Vizille réunit sur un même site un prestigieux patrimoine naturel et culturel. Ouverts au public toute l'année (sauf le 1er mai), le parc du domaine de Vizille offre un cadre privilégié de détente et de découverte. Cent hectares de verdure s'étendent devant le château qui abrite le Musée de la Révolution française. Cet espace, protégé par un mur de 7 km qui témoigne de ce que fut jadis le terrain privé de chasse du duc de Lesdiguières, ponctué par un magnifique plan d'eau et de nombreux canaux, offre de larges possibilités de promenade. Le visiteur peut fouler les pelouses qui bordent le canal, parcourir la forêt riche de multiples essences végétales et striée d'allées cavalières, avant de découvrir la roseraie et les parterres du jardin à la française qui jouxte le château.

Type : A la Française, A l'Anglaise, Botanique
parc animalier

Eléments remarquables : Sculpture, Cascade, Cours d'eau, Plan d'eau
roseraie

Eléments végétaux : Arbres remarquables, Arbres d'alignement, Plantes vivaces
Arbres remarquables: platanes, érables, chênes, liquidambars, hêtres communs et pourpres, tulipier de Virginie, cèdre du Liban, catalpa Arbres d'alignement: platanes, marronniers, charmes Plantes vivaces: 2 massifs variés et massifs de bulbes et rhizomes

Historique

Le parc de plus de 100 hectares du Domaine de Vizille, reconnu au titre des monuments historiques, se décline en de multiples ambiances, allant des jardins très architecturés, aux espaces plus champêtres jusqu'à la réserve animalière. Le Parc paysager Le parc paysager est composé de jardins réguliers et d'allées cavalières articulés autour du grand canal, pièce ornementale maitresse de cette partie du domaine. Les parterres réguliers sont des jardins ordonnés et hiérarchisés constitués de rosiers, buis et ifs. Ils utilisent le vocabulaire typique des jardins de la Renaissance française : broderies, compositions florales simples, labyrinthes. Bosquets d'arbres ornementaux et d'arbres de production, composent la palette végétale du parc contemporain et illustrent la double vocation ornementale et productive du parc du temps des Perier. L'État qui devient propriétaire du domaine en 1925, poursuit l'aménagement des jardins en les agrémentant d'une roseraie et de bosquets fleuris. Les massifs de plantes vivaces sont composés de marguerites, renoncules, phlox, hémérocalles, plumes du Kansas et autres géraniums… En 1972, l'aménagement de l'air de jeu pour enfants et du parc de sculptures symbolise le passage du parc privé au parc public et lui confère un caractère singulier et éclectique. L'aménagement du parvis du musée en 2004 correspond aux dernières modifications majeures du parc. Il est composé d'une vaste esplanade, de parterres réguliers fleuris qui représentent les trois bandeaux colorés du drapeau français ainsi que d'une salle de verdure symbolisant l'ancienne salle du Jeu de Paume. Les cascades situées à l'extrémité du grand canal se rapportent aux chutes d'eau des jardins de la Renaissance italienne, d'une rigueur moins affirmée que les escaliers d'eau de la Renaissance française. Le Parc champêtre L'ampleur du parc, les grandes perspectives, les canaux, les allées cavalières plantées en mails, les alignements d'arbres séculaires et le mur d'enceinte font référence aux jardins de l'époque baroque. Le parc est planté aussi bien d'espèces ornementales que d'essence sylvicoles. Le parc champêtre se rapproche du style des jardins à l'anglaise de composition stylistique hybrides. La zone de reboisement se compose de plusieurs espèces végétales : le pin sylvestre, le pin noir d'Autriche, le merisier, le chêne, le frêne et l'érable. Dans cet espace préservé, la faune et la flore sont développées avec l'aide vigilante de l'homme. Sur la rive-est des cascades, les anciens bâtiments et bassins de la pisciculture sont encore visibles. Les étangs, peu profonds, sont des milieux riches en végétation aquatique, ce qui attire de nombreuses espèces animales : amphibiens, mammifères, oiseaux, tels que les poules d'eau, les hérons, les oies cendrées, les colverts, les bernaches, les cygnes et martin pêcheurs. Dans les eaux calmes du grand canal nagent truites et carpes en toute liberté. Originaire des Indes, le paon est exporté en Europe par les Romains. Sa principale caractéristique est sa longue traine très colorée qu'il déploie pour plaire aux femelles. Les paons sont visibles dans la volière le long du grand canal. La Réserve animalière A l'extrémité du parc est composée d'un important réseau de canaux et de sources. Les sources de la Dhuy et de la Reine, le canal de la filature sont les aménagements hydrauliques les plus remarquables du parc. Ces sources d'eau ponctuent l'espace de la réserve animalière créée en 1978, ancien domaine de chasse du temps de Lesdiguières. La réserve animalière est composée 200 têtes aux espèces variées : cerfs d'Europe, cerfs Sika originaires d'Asie, daims, biches et chevreuils.

Informations pratiques

Protection : Classé M.H.

Ouverture :
Ouvert tous les jours sauf le mardi et le 1er mai mars, avril, mai, septembre et octobre : 9h à 19h de juin à août : 9h à 20h (tous les jours) de novembre à février : 10h à 17h

Tarifs :
Entrée libre

Type de visites :
Visite libre

Documents disponibles :
Plan du parc

Découvrez aux alentours de ce jardin...

ARBORETUM ROBERT RUFFIER LANCHE
SAINT MARTIN D'HÈRES
JARDIN DES PLANTES
GRENOBLE
JARDIN DES DAUPHINS
GRENOBLE
PARC DU MUSÉE HÉBERT
LA TRONCHE
PARC DE SCULPTURE DE GRENOBLE
GRENOBLE