PARC DE PORTABÉRAUD - Puy-de-Dôme

PARC DE PORTABÉRAUD
PARC DE PORTABÉRAUD
PARC DE PORTABÉRAUD
PARC DE PORTABÉRAUD
PARC DE PORTABÉRAUD
PARC DE PORTABÉRAUD

Propriétaire(s)

Véronique Bouët-Willaumez et Gérard Brady

Téléphone

04 73 38 57 79

Fax

04 73 63 11 97

E-mail

portaberaud@aol.com

Adresse

Portabéraud

Code Postal

63200

Ville

Mozac

Département

Puy-de-Dôme

Description

Ouvrant par sept portes fenêtres sur une terrasse dallée en pierres de Volvic, la façade méridionale de Portabéraud domine sur une longueur de 300 mètres le parc allongé qui lui même domine de deux à trois mètres charmille, jardin, bosquet et prairie, situés sur le même niveau.
Malgré son état dégradé, la charmille garde de sa beauté d'antan. Elle est parallèle à la route dont elle est séparée par un mur, interrompu par une magnifique entrée avec grille et décors de pierre.
Le jardin, (0,8 ha), est ordonné de façon très classique par quatre allées orthogonales se croisant à un ancien bassin de milieu, aujourd'hui disparu. Du parc, on y accède par un bel escalier.
Le bosquet de charmes, enrichi par quelques platanes et autrefois dénommé « cabinet de Flore », sépare le jardin de la prairie. En son milieu, est érigée une statue d'argile cernée de bancs de pierres courbes.
Anciennement potager et vignes, la prairie s'étend sur un espace libre d'environ 1ha et offre des vues lointaines sur le château de Tournoël et les collines de Mirabel. Un buis plus que bicentenaire et des canalisations d'argile témoignent de la destination et de la qualité des lieux.
Un long canal, alimenté par deux sources et au tracé en forme de Z longe successivement le jardin, le bosquet et la prairie, tous éléments bordés au nord par un mur qui les sépare du parc.

Type(s)

Jardin à la française.

Eléments remarquables

Statue, Sculpture, Edifice.

Elements végétaux

Arbustes, Plantes vivaces.

Historique

Situé aux portes de Riom, à deux pas de l'illustre abbaye royale de Mozac, témoin de toute l'histoire de l'Auvergne depuis sa fondation au VIIe siècle, le domaine de Portabéraud fait partie d'un site historique puisque c'est dans l'ancien château, rasé en 1595 avec les murailles du bourg abbatial, que Louis XI mit fin à la Ligue du Bien public par le traité de Mozac en 1465.
Le fief, acheté en 1614 par Claude Mercier, ne cessa de s'embellir au cours des XVIIe et XVIIIe siècles. Anobli en 1725 par une charge royale de Président du Présidial de Riom, c'est Michel Mercier qui fit construire la « folie » entre les années 1750 et 1779, avec les bâtiments annexes tels que l'orangerie (actuellement logis de la propriétaire).
Tous les actes notariés (de 1673, 1679, 1786, 1830) en possession de la famille, attestent la présence continue de jardins, vergers, potager, murailles, enclos, cabinets de verdure, orangerie, vases, pots à feu, grille, ferronnerie, pièces d'eau, serre, puis statues d'argile cuite.
Si, apparemment, la Révolution n'a pas fit de dégâts au domaine, on ne sait pas très bien ce que devint au XIXe siècle ce remarquable témoin de l'art de vivre de la fin du XVIIIe siècle si ce n'est que potager et jardins furent transformés en vergers de pommiers attenant à une ferme, aujourd'hui disparue.
Il faut attendre les années 1990 pour que maison et jardins reprennent vie grâce à l'entretien régulier qu'a entrepris la propriétaire actuelle.

Informations Pratiques

Protection

I.S.M.H

Ouverture

Du 15 avril au 15 octobre, les samedis, dimanches et jours fériés
Autres jours sur rendez-vous

Tarif(s)

Gratuit sauf pour toute animation ponctuelle

Type(s) de visite

Visite libre, Visite guidée.

Durée de visite

00h45

Découvrir aux alentours

JARDIN DE LA COUR D'APPEL DE RIOM

JARDIN DE LA COUR D'APPEL DE RIOM

JARDIN DU CHÂTEAU DE BOSREDON

JARDIN DU CHÂTEAU DE BOSREDON

JARDIN BOTANIQUE DE LA VILLE DE CLERMONT-FERRAND

JARDIN BOTANIQUE DE LA VILLE DE CLERMONT-FERRAND

LA ROSE DES PRAIRIES

LA ROSE DES PRAIRIES

LES VERGERS

LES VERGERS