Accueil > Recherche > Fiche jardin

PARC DU CHÂTEAU DE LANNIRON (27 ha)

Imprimer la fiche

 

Contact

Propriétaire(s) : François et Marie de Massol de Rebetz (Jardin Privé)

Jardinier(s) : Travail d'équipe

Téléphone : 02.98.90.62.02

Fax : 02.98.52.15.56

Site web : http://jardins.lanniron.com/

Mail : orangerie@lanniron.com

Adresse : Allée de lanniron

Code postal : 29336

Ville : QUIMPER

Département : 29 - Finistère

Localiser : PARC DU CHÂTEAU DE LANNIRON

 

 

Photos

 

Descriptif

Au XVIIème siècle, Monseigneur de Coëtlogon créa un jardin régulier à la française tracé suivant les meilleures règles du temps. Le jardin s'étend vers la rivière de l'Odet en trois terrasses successives. La seconde terrasse était dévolue aux fleurs et la troisième aux légumes.
Plusieurs bassins à jets d'eau ornaient ces terrasses, dont l'eau provenait d'un canal qui s'étend à l'est du parc. Au siècle dernier, nos aïeuls plantèrent une collection d'arbres rares venus d'outre mer ainsi que de nombreux rhododendrons, azalées et camélias.
Projet de restauration:
Les jardins de Lanniron présentent un grand intérêt historique car de nombreux documents d'époque permettent d'en connaître avec précision l'état antérieur qui était très représentatif de l'art des jardins au XVIIème siècle. Ces jardins ont conservé leur structure d'origine. Avec le concours des pouvoirs publics, un programme de restauration a commencé afin de rendre aux jardins leur état d'origine.
Aujourd'hui, une grande partie des 1500m de murs des terrasses sont réparés et le remarquable bassin à marée dit de « Neptune » entièrement restauré.

Type : A la française, A l'Anglaise, Arboretum, Botanique

Eléments remarquables : Edifice, Fontaine, Cours d'eau

Eléments végétaux : Arbres remarquables, Arbres d'alignement, Arbres fruitiers, Arbustes, Plantes vivaces,
Arbres remarquables : grands sujets : Ginko biloba, Cryptomeria japonica , Araucaria imbricata, Sciadopitys verticillata, Magnolia Grandiflora, Sequoia sempervirens, Cercis siliquastrum, Trachycarpus Fortunei, Chamaerops humilis, Taxodium Distichum, Quercus

Historique

Ancien palais épiscopal de Quimper.
Dès le XIIe siècle les évêques aimaient résider dans leur maison de campagne des rives de l'Odet autour de laquelle existait un village comprenant église, cimetière, maisons, moulin, four... En un mot une paroisse mentionnée dans les parchemins de cette époque.
L'évêque Guillaume (1193-1218) y mourut. Alain Rivelen dit Morel (1290-1320) y gérait l'administration diocésaine le 25 novembre 1300.
En ce qui concerne Lanniron, nous trouvons des "contrats d'acquêts" de terres par l'évêque Gatien de Monceaux (1408-1416) qui, en 1412, 1413, 1415, attestent de la volonté de l'évêque d'agrandir son terroir de Lanniron. Monseigneur Bertrand de Rosmadec (1416-1444) bâtit à Lanniron un manoir. Celui-ci consiste en un bâtiment carré flanqué de quatre tourelles. Notons bien que le nom de Rosmadec reste attaché à de nombreux monuments historiques de Quimper et de sa région. Les évêques durant la fin du XVe et le début du XVIe siècle agrandirent leur domaine par l'acquisition d'autres terres tandis que, peu à peu, le village et la paroisse disparaissent.
Quant à Monseigneur de Coëtlogon (1668-1706), nous lui devons les fameux jardins de Lanniron. Puis se succèdent Monseigneur de Ploeuc (1707-1739), Monseigneur de Farcy de Cuillé (1740-1772). Monseigneur Conen de Saint-Luc (1772-1790) fut le dernier évêque de Quimper résidant à Lanniron. Il meurt en 1790 au début de la révolution française et à l'époque de la confiscation des biens du clergé.
Bien national, LANNIRON est revendu successivement à différents marchands de biens avant d'être racheté par Monsieur Emmanuel Calixte Harrington le 15 juin 1822. Ce gentilhomme anglais, de mère Française, vivait en France. Il entreprit la reconstruction du château en 1825 et nous lui devons son état actuel. Ainsi le manoir du XVe disparaît, seuls subsistent encore quelques murs toujours visibles aujoud'hui... Monsieur Harrington sut avec talent transformer le château de Lanniron et lui donner la belle harmonie qu'il connaît aujourd'hui.
Le 22 juillet 1833, Monsieur et Madame Charles de Kerret de Quillien rachetèrent Lanniron. Leur fille Hermine épouse en 1835 Georges Blanchet de la Sablière dont les descendants sont les actuels propriétaires

Informations pratiques

Protection : I.S.M.H

Ouverture :
Ouvert à la visite du 15 mai au 15 septembre, de 10h à 12h et de 14h à 18h
Groupes toute l'année sur rendez-vous

Tarifs :
Adulte 5€
Enfant de moins 10ans 2,50€
Réduction pour habitants de Quimper 2,50€

Type de visites :
Visite libre, Visite guidée, Rdv groupes

Durée de visites :
01h00

Documents disponibles :
Fiche de visite, plan du parc
Prêt d'un cahier contenant l'historique et autres renseignements sur la botanique et les travaux de restauration

Découvrez aux alentours de ce jardin...

LE JARDIN DE LA RETRAITE
QUIMPER
LE JARDIN DU PRIEURÉ LOCMARIA
QUIMPER
BOUTIGUERY
GOUESNAC'H
PARC BOTANIQUE DE CORNOUAILLE
COMBRIT
JARDINS DU CHÂTEAU DU GUILGUIFFIN
LANDUDEC