Accueil > Recherche > Fiche jardin

PARC ET JARDINS DE LA PEYLOUSE (3 ha)

Imprimer la fiche

 

Contact

Propriétaire(s) : Luce Rousseau-Williart (Jardin Privé)

Jardinier(s) : Luce Rousseau-Williart

Téléphone : 03.21.26.92.02

Fax : 03.21.64.22.26

Site web : http://www.lapeylouse.fr

Mail : contact@lapeylouse.fr

Adresse : 23 rue du 8 Mai

Code postal : 62350

Ville : SAINT VENANT

Département : Pas-de-Calais

Localiser : PARC ET JARDINS DE LA PEYLOUSE

 

 

Photos

 

Descriptif

Membre de l'Association des Parcs et Jardins de Nord/Pas de Calais « C'était un pur temple d'arbres, et de paix bienheureuse pour mon âme, et de paradis pour mes yeux, et de musique pour mes oreilles ». Ce doux aveu du poète-écrivain anglo-saxon le plus célèbre de la littérature de 14/18, Siegfried- Sassoon, en dit long sur les humeurs de ce jardin apaisé ! De 2014 à 2018, le domaine du manoir et des jardins de La Peylouse se métamorphose en « Siegfried ‘s garden » hommage végétal et littéraire à l'homme qui en fut son dernier protecteur ! Entourés par les eaux de la gracieuse Lys, le Parc et les Jardins de La Peylouse incarnent aujourd'hui avec poésie le bastion le plus végétal du patrimoine Vauban en France, grâce à des murailles spectaculaires et singulières de verdure. Cette magie visuelle cache d'audacieux alignements d'arbres et arbustes séculaires et rares, enracinés directement dans l'eau des douves préservées. Cette durable ceinture verte et bleue, plantée ainsi en 1877, remplace avec humour les anciennes fortifications de pierre aujourd'hui disparues ! Ce bastion inédit délivre en son sein une autre divine surprise : une architecture de jardin à l'anglaise du XIXième siècle mettant en scène une audacieuse collection de 50 arbres majestueux aux essences exotiques les plus inattendues. L'esprit fleure bon l'Art Nouveau ! Avis aux amateurs : Les 5 continents, Océanie incluse, organisent ici une concentration historique d'arbres remarquables qui défient autant le ciel que la logique des climats. Tout le monde y perd facilement ses repères ! Le rythme et l'esthétique des écorces si variées, la présence d'arbustes tous aussi surprenants, les collections de vivaces et d'hostas , la subtilité des perspectives, le fondu enchainé des couleurs, et ce fort ressenti d'une biodiversité bien valorisée, complètent les plaisirs! Une pièce d'eau centrale qui date également du 17ème siècle, rehausse aussi ce grand théâtre naturel par la présence d'un délicat jardin de nymphéas, à la façon de celui de Monet. Gloriette et tente d'apparat invitent au repos et renforce cette sensorielle quiétude ! Deux autres surprises seront également au rendez-vous du parc et jardins de La Peylouse : - un très ancien verger et une pommeraie aux essences de l'Artois et des Flandres, situés sur le premier glacis de l'ancien bastion, - un jardin méditerranéen contemporain qui, l'hiver, part se loger dans la magistrale Poudrière de 1669, présente de l'autre côté du Parc. Cette dernière, métamorphosée avec son toit de verre, accueille régulièrement en résidence d'artistes, designers, paysagistes... des 5 continents ! Le Parc et les jardins de La Peylouse incarnent la sérénité de ces lieux qui respirent ces alchimies intimes entre nature , humanité, culture, art et histoire. Voilà un joli concentré des mémoires de notre planète et simultanément aussi son message d' avenir ! Que la vie est belle !

Type : A l'Anglaise, Arboretum, Potager
Verger jardin d'eau

Eléments remarquables : Pavillon, Kiosque, Cours d'eau, Plan d'eau
- qualité d'une biodiversité respectée, fruit d'une gestion raisonnée du parc depuis plus de 130 ans - plan d'eau alimentée par les 2 rivières Lys ( et 3 niveaux d'eau différents), jardiné à la Monet, - une grande poudrière Vauban de 1669 revisitée par l'art et le design contemporain, - gloriette Belle Epoque

Eléments végétaux : Arbres remarquables, Arbres d'alignement, Arbres fruitiers, Arbustes, Plantes vivaces, Fleurs annuelles
Arbres remarquables : Noyer Noir d'Amérique, Taxidium Distichum, Frêne Fraxinus augustifalia, Sophora Japonica, Palmiers de Chine, marronnier d' Inde, Ginko Biloba, Erables Négundo et Sycomore... et le pin Wollemi d'Australie... Platanes et hêtres tricentenaires, Virgilier à bois jaune.... Arbres d'alignements: Acers, tilleuls, Sophora Japonica, Platanes d'Occident, Erables du Canada, Arbres fruitiers: Colapuis, Cognassier de Flandre, Beurré Lebrun, Poire à Clément, Reinette d'Angleterre, Tardive de Bouvignies, Griotte de Samer, Coe Violette... arbustes :Buis d'artois centenaires ( arbres) Seringua ancien, Magnolia campbelli, Laurier de Californie, Liquidambar formosana, Staphylea monophyla, Laurier du Portugal, Ifs d'Ecosse, phelllondron de l'Amour, Tulipier de Virginie... Plantes vivaces: Hostas, Heuchère, Hellebores, Astilbes, Hemorocailles, Allium, Bergenia, Sarcococa, hydraugéas Camelia, Delphinium, Iris, Sedums, Pllox, Heuphorbes, Ancolies, gunnera noire...

Historique

Le Parc et les jardins de La Peylouse occupent le périmètre du principal bastion de la citadelle de Saint Venant, maillon défensif du Pré-Carré, conçue sur Vauban en 1669 et le glacis qui l'accompagne. La vieille Lys traverse cette propriété de 3 hectares. Louis XIV visitera le lieu en 1670. En 1877, Louis Joseph Flament, personnalité de l'Audomarois, restructure ce lieu en un charmant manoir et parc, dans l'esprit innovateur de la Belle Epoque,et de l'Art Nouveau. Il a pris soin de préserver les arbres royaux avant de planter ses «exotiques excentricités» en provenance d'Amériques, d'Asie et de la surprenante Afrique. La forte présence de l'eau de la Lys a fait office de médiateur nourricier et thermique. Tout est intact aujourd'hui ! En 1914/1918, la propriété est mise à disposition du Royaume Uni. Le domaine devient tout d'abord l'adresse de l'État-major de l'armée anglo-indienne (150.000 hommes) puis la Military Academy du Général Douglas Haig pour les officiers des Forces Britanniques et du Commonwealth, puis ensuite l' État-major des Forces alliées du Portugal (55 000 hommes). En 1939/45, elle revivra un destin militaire similaire avec les Forces Russes et Allemandes de l'Axe. L'adresse a été lieu d'écriture de Daniel Halévy, l'influent directeur des Editions Grasset, l'unité de lieu du roman best seller «La fille du Capitaine» écrit par José Rodrigues Dos Santos et du roman « les yeux de Thiserios » de l'écrivaine Cristina Drios. Il en fut le dernier défenseur et protecteur : ces jardins demeurent dans l'intimité du poète écrivain Siegfried Sassoon, homme clef des mémoires littéraires anglaises de la première guerre mondiale.

Informations pratiques

Ouverture :
Du 1er Avril au 15 novembre : les vendredis, samedis, dimanches et lundi Sur rendez vous pour les autres périodes. Animations spécifiques pour les Rendez-vous au Jardin (Juin) , les Automnales aux Jardins et les Journées Européennes du Patrimoine (septembre). Horaires de 10h à 12h, de 14h à 19h

Tarifs :
Individuels :5 euros Groupes 4 euros (à partir de 12 ans + raffraîchissement offert) Réservation journée pique-nique ou traiteur Marc Meurin et salle de La Poudrière : merci de nous contacter !

Type de visites :
Visite libre, Visite guidée

Durée de visites :
01h30

Documents disponibles :
Fiche de visite

Découvrez aux alentours de ce jardin...

Le jardin Bosselé
Saint Venant
Les Jardins de la Chartreuse du Val Saint-Esprit
Gosnay
Stade-Parc Municipal Roger Salengro
Bruay-La-Buissière
JARDINS DU MONT DES RECOLLETS
CASSEL
JARDIN DES PLANTES MEDICINALES MATHIAS DE L'OBEL
BAILLEUL