JARDIN DU CHÂTEAU DE BERZÉ LE CHÂTEL - Saône-et-Loire

Propriétaire(s)

Comtesse de MILLY

Téléphone

03 85 36 60 83

E-mail

berze@free.fr

Adresse

Château de Berzé le Châtel

Code Postal

71960

Ville

Berzé le Châtel

Département

Saône-et-Loire

Description

Cette forteresse hérissée de treize tours dresse sa masse harmonieuse sur un éperon rocheux dominant le val Lamartinien. Les bâtiments du château sont inclus dans une vaste enceinte polygonale, de plus de 300 mètres, renforcée par sept tours. Les tours étaient reliées entre elles par un chemin de ronde qui courait le long des enceintes. Le châtelet d'entrée représente un exemple caractéristique de l'architecture militaire du XIIIe siècle. Il est composé de deux tours fortifiant l'entrée, elle-même protégée par deux ponts-levis, des mâchicoulis, deux portes à ventaux, un assommoir, et une herse.
A l'intérieur, une seconde enceinte englobe deux donjons carrés qui protégent chaque extrémité du logis en forme de L. La chapelle carolingienne, intégrée au mur de défense, n'était accessible que par la terrasse supérieure, de façon à ne pas fragiliser le dispositif.

Chacune des enceintes abrite des jardins divers, verger, potager fleuri, jardin à la Française avec ses buis, ses statues, ses charmilles et ses grands ifs taillés en pion d'échec.

Type(s)

Jardin à la française, Jardin potager.

Eléments remarquables

Statue, Edifice.

Elements végétaux

Arbustes, Plantes vivaces.

Historique

Les origines connues de BERZE remontent au Xe siècle. Les cartulaires de CLUNY font mention, en 991, d'un «CASTRUM » à l'origine du château actuel.
Parmi les familles les plus puissantes du MACONNAIS, les BERZE ont occupé les lieux pendant plus de quatre siècles.
Dans la seconde moitié du XIIe siècle, Hugues de BERZE, chevalier ayant participé à la quatrième croisade, fut l'auteur de la « Bible au seigneur de Barzil », poème satyrique de huit cent trente-huit vers dans lequel il critiquait les travers et les vices de son temps.
Le dernier de la lignée des BERZE, Geoffroy, fut inhumé à la fin du XIIIe siècle dans l'abbatiale de TOURNUS. Son caractère emporté l'ayant poussé à souffleter un archidiacre de MÂCON, il fut condamné, lui et ses descendants, à faire mettre un cierge chaque année à la saint Vincent dans le choeur de l'église. Il laissa Berzé à sa nièce, épouse de Jean de THIL, connétable de Bourgogne, aïeul des actuels propriétaires. Durant les guerres de Religion, René de ROCHEBARON resta un fidèle partisan du roi, tandis que la région était aux mains du duc de NEMOURS, partisan de la Ligue. Le 3 août 1591, le duc assiégea Berzé avec douze cents hommes et quatre cents chevaux. ROCHEBARON fut contraint de capituler, après un siège de 6 mois, avec les honneurs de la guerre. Henri IV, en 1596 érigea sa terre en comté, en reconnaissance pour sa fidélité. N'ayant pas d'enfant, il laissa BERZE à son neveu, Antoine d'AUMONT qui n'y vint jamais et qui le transforma en ferme.
Pillé et saccagé à la Révolution, BERZE fut vendu en 1817 à Antoine GERENTET, ancêtre des actuels propriétaires. Il lui fallu ainsi qu'à son gendre, le comte de THY de MILLY trente années de travaux pour remettre la demeure en état. Ils durent reconstruire les logements seigneuriaux car ces derniers ayant été totalement détruits à la Révolution. Ils créèrent toutes les ouvertures d'un style néogothique de façon à transformer la forteresse en demeure plus habitable.

Informations Pratiques

Protection

Site classé

Ouverture

Juin et Septembre de 14h à 18h sauf le jeudi
Juillet et Août de 10h à 18h

Tarif(s)

Adulte 6,5€
Enfants 4,5€
Groupe (+ de 20 P) 4,5€

Type(s) de visite

Visite guidée.

Durée de visite

00h45

Découvrir aux alentours

PARC ARCHÉOLOGIQUE ET BOTANIQUE DE SOLUTRÉ

PARC ARCHÉOLOGIQUE ET BOTANIQUE DE SOLUTRÉ

JARDIN AUTREMENT

JARDIN AUTREMENT

CHÂTEAU DE CORMATIN

CHÂTEAU DE CORMATIN

JARDINS DU DOMAINE DE LONGSARD

JARDINS DU DOMAINE DE LONGSARD

LES JARDINS AQUATIQUES

LES JARDINS AQUATIQUES