ALLÉE DE BLANCHEFONTAINE (7 ha) - Haute-Marne

ALLÉE DE BLANCHEFONTAINE
ALLÉE DE BLANCHEFONTAINE
ALLÉE DE BLANCHEFONTAINE
ALLÉE DE BLANCHEFONTAINE

Propriétaire(s)

Ville de Langres

Téléphone

03 25 87 67 67

Fax

03 25 87 73 33

E-mail

info@tourisme-langres.com

Code Postal

52200

Ville

Langres

Département

Haute-Marne

Description

Outre la longue histoire de la fontaine de la Grenouille et du parc de Blanchefontaine, ces lieux sont nantis d'arbres qui sont âgés de plus 200 ans. Ils sont imposants par leur taille, leur nombre, leur esthétique et leurs alignements majestueux.
Le parc représente à lui seul 650 arbres. La promenade, qui l ‘emprunte, est composée de deux types de peuplement avec un double alignement au centre. Des chemins le traversent sur toute sa longueur et, au centre et sur les bords du chemin principal se trouvent des alignements de 80 tilleuls (jeunes et en bon état puisque plantés en 1976).
Vers l'extérieur de ces alignements s'éloignent deux autres alignements plus anciens qui datent d'environ 1873. Ils sont essentiellement composés de marronniers.
Sur les côtés, s'étendent deux petits bois. La majorité des essences présentes est d'origine Indigène, et la biodiversité y est relativement importante.
Le secteur entre Blanchefontaine et la Grenouille représente plus de 450 arbres issus essentiellement de régénération naturelle ou de la plantation d'alignements plus ou moins anciennes.

Type(s)

Jardin contemporain.

Eléments remarquables

Statue, Fontaine.

Elements végétaux

.

Historique

Cet ensemble de verdure et d'eau a été aménage au XVIIe siècle. La ville commença à sortir de ses fortifications et aménagea ses abords selon des formes plus riantes que les sempiternels glacis, fossés ou chemin couvert.
En 1657, la Chambre entreprit la plantation des arbres (des « tillotz » : tilleuls) de la promenade menant à la fontaine Blanche.
Malmenés par les laboureurs indélicats et les moutons avides de jeunes pousses, ils durent être remplacés au cours des années suivantes.
La même année, la maçonnerie de la fontaine fut réalisée : la disposition de la grotte abritant la source et des deux bassins supérieurs en terrasse pourrait dater de cette époque. En 1678, l'échevinage décida de réaliser « un bassin avec un jet d'eau en la fontaine Blanche au-dessous du dernier ».
Entre 1733 et 1736, des contre-allées furent plantées afin d'élargir la promenade. Entre 1755 et 1758, l'architecte Claude Forgeot et le sculpteur Clément Jayet collaborèrent pour donner à cette fontaine la physionomie qu'elle a conservée. La grotte fut entièrement reconstruite, ornée de « rocailles » et de statues (dont la fameuse grenouille en bronze qui donne son nom à la fontaine). Elle fut en outre dotée d'une inscription latine due au chanoine Claude Jandin ; les bassins, les terrasses, les escaliers furent également restaurés.
En 1976, les tilleuls séculaires furent intégralement renouvelés et remplacés par de nouvelles plantations.
Véritable trait d'union entre la ville ancienne et les quartiers neufs, le parti de cette promenade est original. Elle est trop étirée pour être un parc, trop touffue pour être « à la française » et trop linéaire pour être « à l'anglaise ».
Elle parvient à une fontaine qui a su tirer avantage de la topographie et créer ainsi des perspectives plongeantes et verdoyantes sur la Bonnelle : la fontaine de la Grenouille.

Informations Pratiques

Protection

Site classé

Ouverture

Ouvert tous les jours, toute l'année

Tarif(s)

Gratuit

Type(s) de visite

Visite libre.

Durée de visite

00h00

Découvrir aux alentours

Bourg - Promenade du belvédère

Bourg - Promenade du belvédère

JARDINS SUSPENDUS DE COHONS.

JARDINS SUSPENDUS DE COHONS.

JARDIN DE SILIERE

JARDIN DE SILIERE

Parc du Nymphée

Parc du Nymphée

JARDINS DU CHÂTEAU DU PAILLY

JARDINS DU CHÂTEAU DU PAILLY