LE CLOS JOLI - Aisne

LE CLOS JOLI
LE CLOS JOLI
LE CLOS JOLI
LE CLOS JOLI
LE CLOS JOLI
LE CLOS JOLI
LE CLOS JOLI
LE CLOS JOLI

Propriétaire(s)

Françoise Radet-Mannerkorpi

Téléphone

03 23 71 23 05

Fax

03 23 71 19 06

E-mail

radet-mannerkorpi@orange.fr

Adresse

48, rue du Montcet

Code Postal

02210

Ville

Brécy

Département

Aisne

Site Internet

http://www.lesjardinsduclosjoli.fr

Description

On accède à la propriété par une allée gravillonnée qui sépare deux terrains :

-Devant la maison face au presbytère :
Un terrain bordé d'un rideau de tilleuls, marronniers et ifs centenaires taillés en berceau.
Buis taillés, Juniperus x pfitzeriana et hêtre pourpre ornent la pelouse.

-Dans la perspective immédiate de l'église :
Un terrain vierge parallèle à la maison, clos de murs, ayant fait office de poulailler, bordé de poiriers et prolongé par
Un petit verger avec des allées de pommiers en espalier et des noisetiers.

-A l'arrière de la maison :
Un terrain avec dépendances menant à :
Un verger aux alignements d'arbres fruitiers, vénérables conifères, haie de Cyprès de Leyland bordée d'une allée de charmes et tilleuls centenaires.

En 1993, Françoise Radet-Mannerkorpi, artiste peintre, ayant vécu 20 ans en Finlande, (forte d'une expérience de jardinière dans son île de Carélie), entreprend la création d'un jardin. Ce sera tout d'abord un champ de fleurs annuelles.
- On pratique une ouverture dans le mur du terrain parallèle à la maison pour bénéficier d'une perspective sur l'espace à fleurir. On plante 2 glycines de part et d'autre de l'entrée et 6 chèvrefeuilles sur d'autres murs.

En 1994, la terre retournée, Françoise trace un rond-point dans l'axe du chœur de l'église. C'est la naissance d'un potager à la française (ou d'un jardin utilitaire et d'agrément) Elle définit une allée médiane centrée sur la baie vitrée du chœur ; des allées jaillissent du cercle formant une étoile où s'organisent des parterres triangulaires, bordés à leur tour d'allées qui jouxtent des parterres rectangulaires menant à d'autres motifs géométriques. Le rythme est diversifié, il nourrit le parcours en aménageant des surprises et permet au regard d'embrasser de nombreuses perspectives. L'artiste a conçu ce jardin en l'imaginant comme vu du ciel.

De 1998 à 2004: Le petit verger en prolongement du potager a été redessiné tout en conservant 2 allées de pommiers en espalier servant d'appui à des rosiers arbustifs «Lavender Lassie».
Des graminées jaillissent d'un rectangle situé au milieu de ce petit «verger».
Un chemin d'ardoises bordé de parterres longe le mur surmonté d'un tunnel de roses, chèvrefeuilles et clématites. On y accède par un étroit couloir planté d'arbustes odorants.

Le verger est modelé en jardin à l'anglaise avec bosquets, banquettes, îlots et mixed-borders aux lignes sinueuses.

Depuis 2001 et sur un terrain vierge, une extension au nord du verger a permis la réalisation d'un nouveau jardin champêtre délimité par un rideau de roses et de chèvrefeuilles adossés à un grillage. Largement planté d'arbustes et de vivaces, cet espace offre le recul suffisant pour porter un regard global sur le modelé des massifs du jardin à l'anglaise.

Au printemps 2005 une haie de bambous (Phyllostachys) clôturera cet espace vers le nord.

Les jardins- écrins entourent la maison. Un couloir de rosiers lianes, en prolongement de ceux déjà existants, reliera l'arrière du bâtiment au couloir de marronniers et d'ifs surplombant la rue. Ces rosiers conservent très longtemps leurs attraits grâce à la beauté de leur feuillage et de leurs baies qui nourrissent les oiseaux en hiver

Six jardins de caractère différent composent ce Clos Joli « impressionniste » qui, depuis sa création, ne cesse d'offrir aux visiteurs le spectacle de ses métamorphoses et l'enchantement de ses fragrances.

C'est une ambiance où la rose domine, ordonnant des partitions bien orchestrées avec leurs vedettes jouant de vibrantes associations : arbustes aux floraisons printanières, aux couleurs automnales; plantes grimpantes, aromatiques, collection de vivaces, conifères et graminées.

Descriptif précis du jardin:
Arcades, tonnelle, gloriette en fer forgé; bancs, tables, chaises et fauteuils sont disposés en différents points du jardin.

Adossée au pignon d'un petit bâtiment, une fontaine avec son bassin agrémenté de pierres, sculptures, oiseaux, plantes aquatiques et graminées offre l'occasion de marquer un temps d'arrêt avant de pénétrer dans le jardin à la française. Des éclairages nocturnes soulignent reliefs et floraisons.

Poteries italiennes d'Impruneta, vases en fonte, bustes, boulets en pierre, statues en bronze, (oies, poules, lapins, canards), bronzes modernes : (le 4 juin inauguration des 6 « chapelles des voyelles », don de Catherine Val).

Une attention particulière est vouée à la sculpture, avec l'organisation d'expositions temporaires.

Des tunnels sont aménagés pour soutenir rosiers grimpants et botaniques, des arceaux, des tuteurs.
Des sentiers recouverts d'ardoises serpentent dans un sous-bois.

Arbres remarquables Tilleuls et marronniers centenaires, cyprès, magnolia, néflier, chamaecyparis doré, noyer.

Arbres d'alignement :Charmes, Cyprès et Thujas, Ifs, Tilleuls et Marronniers.

Arbres fruitiers : Cerisiers, châtaignier, mirabellier, néflier, noisetiers, noyers, pêchers, poiriers, pommiers, pruniers.

Cassissiers, framboisiers.

Les végétaux ci-dessous cités sont plantés en masses

Fleurs annuelles et bisannuelles : Capucines, coquelicots, balsamines, , molènes, bourraches, tournesols, oenothères, roses trémières, eschscholtzias, nigelles de damas, giroflée, juliennes de Mahon, lavatères, cosmos,…

Bulbes : Ails d'ornement, camassias, cyclamens, dahlias, glaïeuls, iris (collection), lis, jacinthes, jonquilles et narcisses (collection), perces-neige, tulipes…

Plantes vivaces : Achillées, acanthes, aconits, alchémilles, ancolies, anémones, asters (collection), bleuets, campanules, centaurées, coreopsis, crambe, delphiniums, dianthus, digitales, epimediums, eryngiums, eupatoires, euphorbes, gauras, géraniums, giroflées, hélianthèmes, helianthus, hellébores, hémérocalles, heuchères, iris, lamiums ; ligulaires, linarias, lis, lysimaches, lupins, lychnis, lysimaques, maccleayas, molènes, oenothères, pavots, pervenches, phlox, pivoines, plumbagos, primulas, pulmonaires, roses trémières, rubus, rudbeckias, sedums, stachys, tradescentias, valérianes, véroniques, violettes, etc…


Plantes grimpantes : Bignonia, capucines, chèvrefeuilles, clématites, fusain, jasmin d'hiver, glycines, houblons, hortensia petiolaris, lierres, ipomées, parthenocissus, pois vivaces et de senteur, rosiers, schizophragma, etc…

Plantes aromatiques : Absinthe, aneth, archangélique, armoises, basilic, bleuet, bourrache, camomille, capucine, cerfeuil, cerfeuil musqué, citronnelle, coriandre, fenouil, fragaria, hysope, laurier, lavande, livèche, verveine citronnelle, marjolaine, mélisse, cerfeuil musqué, menthe, origan, oseille, romarin, ruta, sauge, sarriette, serpolet, thym, etc…

Graminées : (liste en cours) Calamagrostis, Carex, Deschampias, Festuca, Hakonechloa, Miscanthus, Molinae, Panicums, Pennisetums, Stipas…


DANS LE POTAGER

L'étoile est représentée par 7 massifs triangulaires contenant en leur centre des artichauts.
Le décor est bordé de buissons aromatiques persistants :

- Ruta, romarins, sauges, thyms, lavandes, buis, sarcococcas, armoises…
- En été, les bordures s'ornent de plantes potagères : bettes colorées, salades, persil, etc.

- L'allée centrale en diagonale est ourlée de joubarbes et d'iris bleus et violets.
- L'autre diagonale présente des iris multicolores.

On a dû tricher avec les perspectives, l'ensemble du terrain n'étant pas régulier, en s'alignant sur l'axe de la fenêtre du chevet de l'église pour définir l'allée centrale tout en la décalant très légèrement. Le dessin aux proportions asymétriques a permis quelques fantaisies du style :

- Allée de rosiers anciens agrémentés de clématites et d'arbustes printaniers pour gommer la différence de taille des triangles.

Les murs du potager offrent aux végétaux une situation optimale, accueillant des plates-bandes d'arbustes, rosiers, clématites, vivaces etc. Une allée longe ces massifs orientés aux quatre points cardinaux.

Bien que cet enclos contienne une grande diversité de végétaux, il dégage une impression d'ordre et d'harmonie, due à la rigueur de son dessin.

Type(s)

Jardin champêtre, Jardin potager.

Eléments remarquables

Statue, Sculpture.

Elements végétaux

Arbustes, Plantes vivaces.

Historique

En 1990, dans un village situé sur un vallon dominant les bois et les champs, Françoise Radet-Mannerkorpi tombe sous le charme d'une villa de style balnéaire construite à la fin du XIXe. L'église du XIIIe lui fait face, ainsi que son presbytère, du XVIIIe. Le terrain et la maison, entourés de murs, surplombent la route. Du haut de ses balcons et placée en retrait, la demeure contemple la campagne sillonnée par un ru, «l'Ordrimouille». Un souffle poétique émane de cet ensemble architectural.

Informations Pratiques

Ouverture

AVRIL à NOVEMBRE: Dimanches et jours fériés de 15h à 19h, autres jours et heures sur rendez-vous

Tarif(s)

adulte: 6 euros
enfants de moins de 18 ans: gratuit
Groupes de plus de 20 personnes: 5 euros - à partir de 20 personnes: 3 euros

Type(s) de visite

Visite libre, Visite guidée, Rdv Groupes.

Durée de visite

01h30

Découvrir aux alentours

PARC DU CHÂTEAU DE DORMANS

PARC DU CHÂTEAU DE DORMANS

LES JARDINS DE VIELS-MAISONS

LES JARDINS DE VIELS-MAISONS

Jardin Pépinière du Point du Jour

Jardin Pépinière du Point du Jour

JARDIN MÉDIÉVAL - CAPITULAIRE DE CHARLEMAGNE

JARDIN MÉDIÉVAL - CAPITULAIRE DE CHARLEMAGNE

PARC DE LA FONTAINE AUX PIGEONS

PARC DE LA FONTAINE AUX PIGEONS