Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean (11 ha) - Nièvre

Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean
Jardins de la Chartreuse Notre Dame du Val Saint Jean

Propriétaire(s)

Dominique Kieffer

Téléphone

06 41 99 45 51

E-mail

domkieffer@gmail.com

Adresse

Chemin de Basseville

Code Postal

58500

Ville

Pousseaux

Département

Nièvre

Site Internet

https://www.chartreuse-de-basseville.com

Association

Association des Parcs et Jardins de Bourgogne

Description

Située en Bourgogne, blottie au fond d'un magnifique vallon le long du canal du Nivernais et de l'Yonne, la Chartreuse de Notre Dame du Val Saint Jean fut fondée en 1313.
La restauration des jardins a débuté en 2015, et se poursuit de nos jours.
Ils ont été conçus avec le désir de préserver et de respecter la nature : les quatre cent cinquante jeunes plants qui composent les haies mellifères, les fleurs et les diverses plantes du potager favorisent la préservation de la biodiversité et permettront de voir se multiplier coccinelles, papillons, oiseaux… Les tailles sont réduites au strict minimum, les traitements chimiques exclus, les tontes régulières supprimées…
La cour d'entrée dite « des Obédiences » est plantée d'ifs et de buis formant d'élégantes séparations végétales.
Entouré de haies d'arbustes sélectionnés pour leur propriété mellifère, un verger conservatoire de variétés anciennes a été créé dans la prairie.
Avec le concours du Conseil régional de Bourgogne et l'aide de l'association des « Croqueurs de pommes », diverses variétés anciennes de pommes, poires, prunes, cerises, coings, figues et de petits fruits (cassis, framboises, groseilles à maquereaux) ont été plantées.
Depuis cette prairie vous pouvez découvrir le magnifique paysage des Roches de Basseville.
En bas le long du canal du Nivernais, à l'emplacement même de « l'hortus conclusus » autrefois cultivé par les moines chartreux, six « banquettes » de bois remplies de terre ont été aménagées pour planter divers types de végétaux, sélectionnés parmi des espèces parfois très communes dans la nature: fleurs, plantes potagères, plantes médicinales, aromatiques, tinctoriales, et même toxiques.
Toutes ces plantes sauvages, aujourd'hui souvent méconnues sont certifiées par le Conservatoire des Plantes à parfum, aromatiques et médicinales (CNPMAI), et issues de l'agriculture biologique.

Type(s)

Jardin médiéval, Jardin champêtre, Jardin potager.

Eléments remarquables

Edifice.

Elements végétaux

Arbustes, Plantes vivaces.

Historique

Fondée en 1323 par Jehan le Grand, curé de Surgy, aumônier et chapelain de Louis Ier Comte de Nevers et seigneur de la terre de Basseville, la Chartreuse est située dans un site remarquable, au creux de la vallée de l'Yonne, tout près du canal du Nivernais et dans le décor sauvage des Roches de Basseville.
Grace à des acquisitions, des donations, des adjonctions et des échanges, les chartreux possèdent de nombreux domaines dans la région de Clamecy et les anciennes propriétés d'Andryes.
Avec l'aide de métayers, de serviteurs, et de fermiers, les terres sont défrichées, les forêts déboisées, le monastère devient alors une seigneurie agricole des plus prospère.
Jusqu'en 1569 elle subira de nombreux pillages et dégradations :
- en 1360, passage des Anglais à Coulanges pendant la guerre de Cent ans
- en 1430, des bandes anglo-bourguignonnes sèment la désolation et la ruine, s'acharnant sur les monastères dans tout le haut Nivernais.
- en 1539 : saccage par les Huguenots venant d'Entrains.
Après cette période troublée, les moines s'emploient à rendre à la Chartreuse sa prospérité mais en 1693 un violent incendie occasionne de nouveaux d'importants dégâts.
En 1789, dès ses débuts, la Révolution va chasser les religieux et exproprier leurs biens. A cette époque les chartreux étaient onze, et employaient une douzaine de journaliers permanents. Ils quittèrent Basseville dans les premiers mois de 1790, leurs biens devenus propriété nationale furent mis en vente.
L'arrêté de protection au titre des monuments historiques fut prescrit en date du 24 octobre 1927.
La chartreuse a servi d'exploitation agricole jusqu'en 2009.
Les travaux de sauvegarde et de restauration de la chartreuse ont débuté en 2011 avec la participation du Ministère de la Culture. Ils se poursuivent actuellement dans les bâtiments conventuels.

Informations Pratiques

Protection

Site inscrit

Ouverture

Cf sur le site www.chartreuse-de-basseville.com pour des informations à jour.

Tarif(s)

5€
gratuit moins de 18 ans
Accessibilité : partielle

Type(s) de visite

Visite libre.

Durée de visite

1h

Découvrir aux alentours

Le Jardin du Pontot

Le Jardin du Pontot

Jardin de Palladia

Jardin de Palladia

Jardin du Château de Corbelin

Jardin du Château de Corbelin

Le Jardin de la Borde

Le Jardin de la Borde

Manoir de Val en Sel

Manoir de Val en Sel