JARDIN PUBLIC DIT DU COURS SAINT-MAURIS (5 ha) - Jura

JARDIN PUBLIC DIT DU COURS SAINT-MAURIS

Propriétaire(s)

Ville de Dole

Adresse

Avenue Eisenhower

Code Postal

39100

Ville

Dole

Département

Jura

Site Internet

http://www.dole.org

Description

Crédit photographique: Animation du patrimoine
Ce jardin public est composé de 3 parties : une promenade traitée en jardin régulier (avec allées d'arbres et fontaine circulaire), une terrasse traitée en belvédère orientée au sud-est et un jardin paysager dans la partie inférieure. On peut y voir 4 statues représentant « Flore », « Apollon », « Sylvain » et « Faune » (réalisées au XVIIIe s., installées en 1824), ainsi que le monument rendant hommage à Louis Pasteur, natif de Dole, érigé en 1902 à la suite d'une souscription internationale. Un parc public de jeux pour enfants occupe la partie orientale.

Type(s)

Jardin à l'anglaise, Jardin botanique, Jardin contemporain.

Eléments remarquables

Statue, Sculpture, Fontaine, Grotte(s), Nymphée(s).

Historique

Le Cours Saint-Mauris est situé à l'emplacement d'une demie-lune, c'est-à-dire d'un ouvrage défensif appartenant aux anciennes fortifications de la ville, érigées sur ordre de Charles-Quint au XVIe siècle. Après la conquête française (1674) et le démantèlement des remparts (1688), cette petite colline sise en dehors des anciennes limites de la ville, et surplombant le Doubs à 220 m d'altitude, devient rapidement un lieu très fréquenté par la population. Celle-ci y apprécie l'air pur et les points de vue sur la forêt de Chaux et les monts du Jura, propices à la villégiature. Dans les années 1690, on y aménage donc une promenade urbaine dans l'esprit de l'époque, reprenant le modèle du jeu de mail venu d'Italie et amené au XVIe s. à Paris puis diffusé sur tout le territoire et au-delà. Le Comte de Saint-Mauris donne pour cela à la ville des terrains qui lui appartiennent. C'est là l'origine du nom du Cours. Au cours du XVIIIe siècle, la promenade est régulièrement embellie : on installe une porte dite « flamande » à l'entrée principale et on modifie le dessin des allées. En 1782, Claude François ATTIRET dresse un projet d'aménagement de la partie basse, non traitée jusqu'alors. Ce projet n'est pas retenu ou seulement en partie, avec la création d'allées et l'installation de la fontaine au lion au début du XIXe siècle. Ce n'est qu'en 1875-1876 que la ville confie à l'architecte paysagiste bisontin Brice MICHEL le soin de recomposer cette partie en pente pour l'adapter au goût du moment. MICHEL y intègre donc une grotte en rocaille, une cascade et des bassins. Les allées serpentines qui épousent le terrain naturel sont conçues pour donner au visiteur le sentiment de «se perdre» et pour ménager à chaque détour des surprises visuelles. A la différence de la partie haute et plane du Cours, le « jardin anglais », avec sa perspective en étages, se dévoile au visiteur progressivement et jamais dans sa totalité.

Informations Pratiques

Protection

Classé M.H.

Ouverture

Ouvert toute l'année, de jour comme de nuit
A la période estivale s'y déroulent des concerts gratuits, rens. : Office de tourisme 03 84 72 11 22

Tarif(s)

Gratuit

Type(s) de visite

Visite libre.

Durée de visite

00h00

Découvrir aux alentours

JARDIN DE LANDON

JARDIN DE LANDON

JARDIN DES CHEVANNES

JARDIN DES CHEVANNES

JARDIN : COLLECTION ANNABELLE

JARDIN : COLLECTION ANNABELLE

Les Feuillantines

Les Feuillantines

JARDIN DU CHÂTEAU DE PESMES

JARDIN DU CHÂTEAU DE PESMES